LaTeX par la pratique

Ce cours est destiné aux étudiants de l'école doctorale de l'université de Toulon. Il s'agit d'une première introduction à LaTeX pour les étudiants n'ayant aucune base dans la création de documents scientifiques en utilisant ce langage.

Introduction

A l'origine le langage TeX a été crée pour faciliter la réalisation de documents scientifiques, en particulier l'écriture des formules mathématiques. L'idée était de séparer entièrement la partie rédactionnelle de la mise en forme.

LaTeX est une surcouche de TeX.

Quelques exemples de documents réalisés avec LaTeX

LaTeX est un langage compilé:

On l'oppose aux logiciels de mise en page classique que l'on appelle WYSIWYG (What you see is what you get). Pour faire des documents en LaTex, il faut donc s'habituer à une petite gymnastique qui fait perdre un peu de temps au début mais qui peut vous faire gagner un temps fous pour la rédaction de vos articles et de vos thèses.

Un exemple de fichier LaTex

\documentclass[10pt,a4paper]{article}
\usepackage[utf8x]{inputenc}
\usepackage{makeidx}

\author{Claire Dune}
\title{Un exemple de document \LaTeX}
\begin{document}

\maketitle

\section{Introduction}

Quelques lignes d'un document \LaTeX.

\section{Ecrire du texte en \LaTeX}

\begin{flushleft}
On peut écrire du texte et l'aligner à droite. \\
\end{flushleft}

\begin{center}
On peut aussi le centrer.
\end{center}

\section{Et les maths, alors ?}

\subsection{Une formule toute simple}

$x=3$

\subsection{Une formule un peu moins simple}
On peut aussi écrire des formules : $$ y = \frac{\ddot{y}}{3} \sqrt[2]{\beta^2+\dot{y}} $$

\end{document}

Nous verrons dans ce cours, qu'il est possible de réaliser automatiquement toute votre mise en page à partir d'une maquette fournie par le site d'un journal et contenant la définition des marges, des polices de caractères, des styles. Un autre avantage de LaTeX est la facilité d'indexation des parties de votre document qui vous permet de faire référence à un chapitre ou à une figure en ne citant que son étiquette et sans vous soucier de son emplacement réel dans le document.


Chaine de production

Pour réaliser un document LaTeX, il faut
  1. Rédiger le document en tapant du texte "au kilomètre" dans un fichier source d'extension .tex. Attention ! Il est interdit de mettre des espaces ou des accents dans le nom de vos fichiers. Le compilateur compile du texte brut et non pas enrichi comme peut en fournir Word (un texte enrichi est un texte auquel une mise en page a été ajoutée). Si jamais l'envie vous prend de copier-coller un texte depuis Word, faites d'abord un copier-coller dans le Bloc-notes ou un logiciel du même genre. Vous éviterez ainsi beaucoup de problèmes.
  2. Compiler le fichier source. Des fichiers .aux et .log seront crées au passage. Ils permettent de gérer les références.
  3. Visualiser le résultat.
Il faut donc utiliser trois logiciels :
  1. Un éditeur de texte, par exemple TeXmaker est un éditeur de TeX multiplateforme gratuit
  2. Un compilateur de (La)TeX, par exemple MiKTeX est un compilateur multiplateforme gratuit)
  3. Un logiciel de visualisation (acrobat reader, MiKTeX en propose un également, ou encore ghostview)

Pour les besoin de ce cours, nous avons fait installer MiKTeX et TeXmaker sur les postes. Nous nous appuyerons donc directement sur des copies d'écran de la version 2.1 de Texmaker. Ce logiciel permet de compiler simplement vos source en cliquant sur des menus.